Quels types de diffuseurs d’huiles essentielles à appliquer dans sa voiture ?


huiles essentielles en voiture

Chacun sa manière d’évoquer son bien-être. Et les conducteurs ont leurs façons à eux de l’interpréter : la diffusion d’huiles essentielles dans leurs voitures. Cette pratique doit cependant respecter quelques règles d’usages afin qu’elle agisse efficacement au cerveau. Aussi, il convient donc de choisir un bon diffuseur, mais on en citera quand même deux.

Pourquoi adopter un diffuseur d’huiles essentielles ?

La diffusion des huiles essentielles en voiture est le garant d’une meilleure relaxation. Cependant, tout produit n’est pas bon diffuseur. Il convient donc de la choisir en fonction de son utilisation. Les huiles essentielles ont chacun leurs particularités et l’odeur qu’elles dégagent peut agir négativement à votre cerveau ou l’inverse. Ce sont en effet de bon stimulant, mais encore faudra-t-il connaitre vos besoins avant de les appliquer dans votre voiture. Toujours utile que les huiles essentielles les plus adaptées à une voiture sont ceux qui procurent la relaxation. À bannir alors celles qui ont des odeurs trop prononcées comme les menthes poivrées. Les plus exigeants se porteront donc vers des huiles essentielles d’oranges douces.

La diffusion par ventilation

La diffusion des huiles essentielles en voiture par ventilation devient une pratique courante. À ce titre, on peut choisir deux modèles. L’un fonctionne à partir d’une prise allume-cigare et la diffusion se fait d’une manière lente. On l’appelle le plus souvent Kemlia. C’est un modèle très recherché du fait de sa simplicité d’usage et de sa comptabilité avec n’importe quelles configurations de voiture. Et l’autre modèle se révèle un peu complexe, car il se fixe aux sorties de ventilation. La diffusion ne commence alors qu’une fois que la ventilation se mettra en marche.

La diffusion à ultrason

Ce type de diffuseur est assez particulier, car il présente l’avantage d’humidifier et aérer l’air. Ce qui procure alors un grand confort de conduite. La diffusion des huiles essentielles en voiture se fera alors par une fine vapeur humide où s’éparpillent des microparticules d’huiles essentielles. Attention toutefois à la grande ouverture d’eau. Seul inconvénient : ce type de diffuseur demande un apport d’eau de préférence déminéralisée et à introduire dans le réceptacle. Par ailleurs, on peut prétendre d’autres diffuseurs, mais la plupart ne sont pas adaptés à la configuration des voitures. Le diffuseur par chaleur douce demeure aussi une option envisageable pendant l’hiver. Cependant, la chaleur qu’elle diffuse peut être puissante. Donc à déconseiller pour ceux qui ont des enfants.