Focus sur les classes prépas


Les classes prépas ou les classes préparatoires aux grandes écoles CPGE a pour principal objectif de mettre à niveau ou d’accroitre les connaissances des bacheliers quel que soit ses disciplines. La formation durant les prépas permet donc à ses étudiants d’avoir les capacités de suivre une formation dans les grandes écoles économiques, commerciales, scientifiques, et les filières littéraires.

En quoi consiste une classe préparatoire ?

Selon le système d’enseignement supérieur français, la prépa grandes écoles se trouve après le Bac et à l’entrée dans une grande école qui nécessite d’avoir un bac+2. Il s’agit donc d’une sorte de cursus intermédiaire, avec une durée de formation de deux ans. En effet, la plupart des grandes écoles, et notamment les plus réputés comme le HEC, ESSEC, Saint-cyr ou les écoles normales supérieures ou autres adoptent aussi le même modèle : deux ans de prépa avec trois ans d’études. Pour une école de prépa, il y a les lycées publics qui sont presque gratuits et les écoles de statut privées qui nécessitent des frais de scolarités.

Les différentes classes prépas existantes

Actuellement, il existe trois grandes catégories de classes de prépa grandes écoles. Il y a les classes préparatoires économiques et commerciales qui préparent pour les concours des écoles supérieures de commerce et de gestion et de l’école normale supérieure de Cachan. Pour ce faire, il y a trois possibilités de voies ; scientifiques, économique et technologique. Il y a également les classes préparatoires littéraires pour se préparer aux concours d’entrée dans les grandes écoles littéraires. Elle se divise en deux : les prépas A /L ou lettres et les prépas B/L dits « lettres et sciences sociales ». Elles permettent donc d’intégrer les écoles de journalismes, l’école des bibliothèques ou les sections littéraires des ENS. Enfin, il y a les prépas scientifiques pour aller vers les grandes écoles scientifiques surtout les écoles d’ingénieurs.   

Comment savoir si les prépas sont faites pour vous ?

En France, la grande majorité des bacheliers qui intègrent une formation en prépa a obtenu leur bac général avec une mention « bien » au minimum, ou une mention « très bien » pour le quart.  Et pour intégrer une prépa grandes écoles  scientifiques, il est préférable d’avoir un bac S, de même pour les prépas littéraires. Une étude en 2009 a révélé également que les étudiants de CPGE sont surtout jeunes par rapport aux autres. Donc, si vous pensiez que vous avez ces critères ou l’un d’entre eux, n’hésitez pas à tente votre chance.  D’autant plus que les écoles ou les centres de formation pour les prépas sont de plus en plus nombreux.