Actu

Formation pour devenir Chauffeur Poids Lourds : pré requis

chauffeur Poids Lourds

Plus communément appelé routier, le conducteur routier est encore dénommé chauffeur routier. Ce dernier conduit au minimum 3,5 tonnes dans le cadre de la livraison de fret et du transport. Étant indispensable dans plusieurs entreprises, le chauffeur routier peut-être employé sous divers contrats comme un CDD, CDI, indépendant ou encore en intérim. C’est d’ailleurs l’un des métiers les plus demandés en France. Si le métier de chauffeur routier vous intéresse, voici un mini guide qui vous parle des formations disponibles dans le domaine.

Chauffeur routier : quelles responsabilités ?

Le conducteur routier se charge d’acheminer les marchandises par voie terrestre. Au nombre de ses responsabilités, il y a le respect du code de la route, du délai imposé et des mesures sécuritaires. Hormis le transport des marchandises, le chauffeur routier s’occupe également de la supervision du chargement et du déchargement des marchandises, de certaines procédures administratives et de l’entretien de son véhicule.

A découvrir également : Le meilleur du gadget high tech en ligne

De plus, il est fréquemment en contact avec les clients et peut conduire au niveau national, régional ou international. Par ailleurs, ce conducteur de véhicule poids lourd doit détenir un camion adapté s’il est spécialisé dans un type particulier de marchandises comme les produits pétroliers, les animaux, etc.

Chauffeur poids lourd : quelles qualités sont requises ?

Certaines qualités sont indispensables pour un conducteur routier, s’il désire exercer son métier dans les meilleures conditions. La route étant un environnement à risques, le chauffeur routier doit être doté d’une excellente réactivité, d’une vigilance permanente et d’un niveau de concentration élevé. Pour assurer la sécurité des usagers ainsi que la sienne, sa rigueur doit être de mise.

A lire également : Trouvez le cadeau idéal pour votre partenaire

En outre, ce conducteur doit disposer d’une bonne condition physique pour pouvoir résister aux heures de conduite. Pour finir, il doit avoir une bonne capacité relationnelle qui facilitera ses interactions avec les services douaniers, les usagers ainsi que les clients.

Chauffeur poids lourd : quelle formation pour le devenir ?

chauffeur Poids Lourds

La détention du permis de conduire C est la première condition à remplir pour devenir conducteur poids lourd. Pour pouvoir faire carrière dans ce métier, il existe aussi des formations à suivre et des diplômes à avoir.

Chauffeur routier : quels diplômes ?

Le métier de conducteur routier peut être exercé sans diplômes en dehors du permis de conduire. Cependant, il est conseillé de détenir l’un des diplômes suivants :

CAP Chauffeur Routier Marchandises

D’une durée de deux ans, cette formation diplômante est accessible dès la classe de troisième. Des matières techniques comme celles basées sur la logistique ainsi que des enseignements généraux tels que les mathématiques ou le français y sont abordés. Les participants de cette formation se préparent pour passer les permis de conduire E, C et B.

Bac Pro pour Conducteur Transport Routier de Marchandises

Cette formation est à faire sur une durée de trois ans. Par ailleurs, son contenu est identique au CAP pour Conducteur Routier de Marchandises.

Formations au métier de chauffeur routier

En dehors des diplômes, il existe deux titres professionnels pour les aspirants au métier de conducteur routier.

Le titre de Conducteur du Transport Routier de Marchandises sur Porteur (CTRMP) est à obtenir au bout de 11 semaines et avec un total de 385 heures. Il permet de conduire en France, un véhicule porteur non articulé. Physiquement apte, chaque candidat doit non seulement être majeur, mais aussi titulaire du permis B.

Le titre de Conducteur de Transport Routier de Marchandises sur tous Véhicules (CTRMV) est à obtenir quant à lui, au bout de huit semaines avec un total de 280 heures. Il est habilité à la conduite d’un véhicule articulé poids lourd avec remorque en France et aussi hors du territoire national. Chaque postulant à ce titre doit détenir au préalable le titre CTRMP.

Chauffeur novice non titulaire de titre ou de diplôme spécifique : quelle formation de base suivre ?

La Formation Initiale Minimale Obligatoire (FIMO) est ce qui est adapté à ce genre de conducteur routier. Elle aide le conducteur à adopter non seulement une conduite sécurisée, mais aussi à connaître et appliquer les diverses réglementations de transport. Tout ceci, sans oublier les autres règles liées au métier de chauffeur routier.

Des formations complémentaires peuvent être ensuite exigées en fonction des trajets à effectuer et des types de marchandises concernés.