Marseille : grève annoncée à La Poste jeudi


Le syndicat des travailleurs de la poste avait donné rendez-vous pour un rassemblement au niveau du bureau Saint Victor (dans le 7e arrondissement). Le 8 décembre, une grève est prévue et plusieurs réclamations sont mises sur la table. En effet, le syndicat réclame des négociations sur toutes les branches de la poste et une meilleure prise en charge des revendications des salariés, surtout dans le cas des futures réorganisations qui sont planifiées. En effet, la Poste suit les méthodes de certaines banques qui continuent de diminuer le nombre d’emplois.

Une fermeture de 5 bureaux depuis 2017

Le PDG de la Poste exige un bilan net afin de pouvoir ouvrir le capital. Selon Bernard Cheval, le président régional de la CFTC PTT, la Poste est en train de vendre un patrimoine et ferme surtout des bureaux. Ce qui entraîne une réduction du personnel du réseau. De plus, de nouveaux services sont aussi proposés, mais ils n’étaient pas suffisants pour compenser. En prévision, 5 bureaux à Marseille (Delphes, Lodi, Vauban, Sainte-Anne et Montredon), vont fermer d’ici le premier trimestre de 2017. Pour le moment, il s’agit d’une réflexion qui est en cours, mais rien n’est acté.

A lire également : Comment acquérir une ampoule 2G11 de qualité ?

Selon les syndicats, la Poste utilise le motif de la baisse des courriers afin de justifier toutes ces réorganisations. De plus, les volumes à travers ne prennent que rarement en compte les spécificités géographiques et sociales d’un secteur. L’intersyndicale dénonce surtout le fait que les objectifs sont intenables, mais aussi un management de la menace ou encore de la répression. Ce qui veut dire qu’il s’agit d’un plan social « déguisé » dont le but est de réduire sensiblement les effectifs. On avance par ailleurs plus de 25 arrêts travail par an et par salarié. Au centre de tri de Vitrolles, ces arrêts peuvent atteindre 55. Ce qui justifie l’appel à la grève avec un rassemblement à 10h30 devant le bureau de Delphes.

Une entrave au droit de la grève

Dans un communiqué qu’elle a publié récemment, la CGT accuse la Poste d’empêcher toute tentative de grève. Ce qui est illégal selon un avocat prudhomme Marseille. Ceci se traduit souvent par une réquisition au nom de la continuité du service public. Il s’agit d’une démarche que le syndicat entend contester auprès des tribunaux. L’objectif de la direction, c’est surtout de permettre à ce que les bureaux qui sont très fréquentés ne soient pas pénalisé par les mouvements de grève.

A lire également : Comment trouver une bonne baby-sitter ?