Nouveau contrôle technique 2018 : tout ce qu’il faut savoir

0

Depuis le 20 mai 2018, un nouveau contrôle technique est entré en vigueur. Celui-ci est nettement plus rigoureux que l’ancien. Le nombre de points de contrôle et de défaillance s’est réellement accru et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle il plus cher. Ce changement du contrôle technique résulte d’une directive européenne qui avait été publiée le 3 avril 2014. L’objectif est de veiller à ce que le nombre de morts liés aux accidents de la circulation puisse diminuer de façon considérable. Le nouveau contrôle technique est donc plus long et plus contraignant.

Les points à vérifier avec le nouveau contrôle technique

Le nouveau contrôle technique est particulièrement exigeant. On dénombre un grand nombre de points qu’il faudra désormais vérifier. Le contrôle technique la Valentine concerne l’ensemble des véhicules particuliers de plus de 4 ans. L’examen se fera les 6 mois qui précèdent l’anniversaire. Ensuite le contrôle sera à renouveler tous les 2 ans (exactement comme avec l’ancien), ou durant les 6 mois qui doivent précéder la revente du véhicule. Désormais les points à contrôler passent de 123 à 133. Le nombre de défaillances à vérifier devient par contre beaucoup plus conséquent. Ce ne sera plus 410 défaillances maintenant, mais bien 610.

Ces défaillances sont également classées en 3 catégories. La première (qui regroupe 140 points) n’entraine qu’une préconisation de réparation. La deuxième (avec 341 défaillances) impose une contre-visite. Mais le propriétaire de l’automobile pourra tout de même bénéficier de 2 mois afin d’assurer les réparations entre temps.

La 3e catégorie concerne quant à elle les possesseurs d’anciens véhicules qui présentent des défaillances critiques. En plus de la contre-visite, ils auront droit à une vignette spéciale déposée sur le pare-brise et qui leur interdit de rouler au-delà de minuit le jour du contrôle. Dans le cas contraire, ils pourraient se voir obliger de payer une amende de 135 euros.

Pourquoi un tel changement ?

Tous les jours, le nombre de morts liés aux accidents de la route devient de plus en plus énorme. La mise en place du nouveau contrôle technique a pour but de remédier à cette situation. La Commission Européenne espère ainsi renforcer la prévention et la sécurité routière. Le contrôle technique la Valentine devra désormais prendre en considération l’augmentation des défaillances et des points de contrôle. Le contrôle technique la Valentine nécessite aussi une évaluation de l’évolution possible de ce que le contrôleur constate et du danger qu’il représente. Le contrôleur ne se contente plus de rapporter ses observations.

Share.

Comments are closed.

Powered by themekiller.com