Passer des moments inoubliables en plein cœur du territoire iranien


L’Iran se trouve en Asie occidentale et partage ses frontières avec l’Arménie, l’Azerbaïdjan, le Turkménistan et la Turquie. Le paysage de cette contrée est, en général, dominé par plusieurs chaînes de montagnes comme ceux du Zagros et de l’Alborz. De ce fait, le territoire iranien est l’une des destinations favorites des amateurs de trekking et fanatiques de voyage aventure. En outre, cette nation est plus connue pour ses cultures, sa religion et surtout, ses édifices aux structures pittoresques. En effet, les touristes auront la chance de découvrir des sites anciens et des ruines datant de l’Empire perse de 300 av. J.-C., pour ne mentionner que les palais des Achéménides. Les mosquées sont également des visites à ne surtout pas manquer. Ce pays possède de nombreux lieux de cultes pour l’Islam que les routards peuvent accéder tels que celui de Tabriz, du Chah, etc.

 

Visiter le musée du tapis et déguster le thé typiquement iranien

À part le trekking, les sites archéologiques et les mosquées, les voyageurs ont encore d’innombrables activités à faire. Parmi l’une d’entre elles figure un endroit vraiment incontournable, le musée du tapis. Ce dernier se situe à Téhéran, la capitale et a été créé vers 1976. Cette galerie expose des collections magnifiquesde tapis persan qui sont de l’époque des Safavides, au XVe siècle. Par ailleurs, elle abrite une bibliothèque qui compte plus de 7 000 livres ouverte à toutes les personnes passionnées de lecture. Après cette visite enrichissante, les routards sont vivement invités à déguster le thé local. Cette boisson chaude est connue comme étant purifiante et hydratante. Sa feuille est cultivée en montagne dans la région de Gilan, au sud de la mer Caspienne. Elle est souvent aromatisée au safran, à la cardamine ou seulement servi naturellement. Pour goûter ce Tchây (thé en persan), les bourlingueurs devront se rendre dans des maisons de thé.

 

Se balader sur le fameux avenue Vali-yeAsr, à Téhéran

Pour finir leur séjour Iran en beauté, les touristes peuvent aller faire une petite promenade ou acheter des souvenirs du pays sur l’avenue Vali-yeAsrà Téhéran. Mesurant 18 km environ, cette rue est l’une des plus longues et vieilles avenues du Moyen-Orient. Elle est également célèbre pour ses lieux commerciaux, ses restaurants branchés et ses gargotes traditionnelles. Ce boulevard est fréquenté toute la journée jusqu’à la tombée de la nuit. De plus, les magasins et les kiosques ne se ferment que très tard. Sinon, cet endroit est aussi bordé par plusieurs parcs, pour ne citer que celui de Mellat. Ce dernier est un jardin public construit en 1967 par Farah Pahlavi. Il constitue l’un des grands parcs de loisirs de la capitale. En outre, l’avenue Vali-yeAsr est entourée de nombreux centres culturels que les voyageurs ont le droit de visiter à tout moment.