Bien négocier son prêt immobilier

0

Le crédit immobilier désigne un financement par emprunt. Il est destiné à couvrir tout ou une partie d’un achat immobilier, d’une construction, ou des travaux immobiliers.

Comprendre le crédit immobilier

Généralement, l’emprunt immobilier est utilisépar le propriétaire, pour sa résidence principale ou secondaire, ou pour le louer à un tiers. Le crédit immobilier peut se décliner en différents types si bien qu’il est important de bien choisir le moyen de financement immobilier, la plus appropriée à votre situation financière.

Aussi, le taux proposé par une banque dépend de votre profil et de votre demande. Ainsi, plus votre apport personnel est important, plus le taux est bas. De cette manière, la banque prend moins de risques en prenant une garantie sur un bien financé à 50 % à crédit. Egalement, plus la durée est longue, plus le taux est élevé car le risque s’accroît avec le temps. Toujours au niveau des risques, la banque analysera aussi votre niveau d’endettement. Habituellement, elle accepte difficilement un niveau d’endettement supérieur à 30 % des revenus, sauf si vos revenus sont très importants.

Tout est dans la négociation

Sans vous disperser, la première démarche à faire est de consulter plusieurs établissements financiers. Vous devez négocier au mieux en mettant en avance les offres de la concurrence et en soulignant tous les atouts de votre profil financier. Un avantage en termes de taux, peut vous faire bénéficier des économies importantes sur le montant des intérêts, la durée du prêt et l’échéance des remboursements. Vous avez alors tout intérêt à procéder à de nombreuses simulations, en faisant varier tous ces paramètres, pour optimiser votre emprunt.

A part les avantages accordés en matière de taux, ils peuvent aussi concerner les frais de dossier ou les primes d’assurance. Il existe également la possibilité de demander l’annulation des pénalités prévues en cas de remboursement anticipé de votre crédit immobilier. En tant que bon négociateur, vous pouvez, par exemple, proposer de remplacer l’assurance de la banque par votre propre contrat. Dans la pratique, les contrats des banques, sont moins performants que ceux que vous pouvez avoir en direct auprès de votre assureur habituel.

Un autre argument de poids est la domiciliation des revenus et des comptes chez votre banque, tout en sachant que vous n’êtes nullement tenu à un engagement à vie. En réalité, les conditions du prêt en cours ne pourront pas être remises en cause si vous changez d’avis par la suite, sauf s’il existe une mention contraire dans le contrat de prêt. Une autre solution est de faire appel aux courtiers en crédit immobilier présents sur internet. Ils négocieront pour votre dossier auprès des établissements financiers.

Share.

Comments are closed.

Powered by themekiller.com