L’hexagone, leader de la robotique

0

Les progrès en matière de robotiques sont palpables depuis une vingtaine d’années dans le monde occidental, de part et d’autre de l’Atlantique. D’ailleurs, du côté des États-Unis, cela a permis de rapatrier la production dans le pays. Le robot collaboratif est devenu une alternative à la sous-traitance dans les pays asiatiques ou autres. Sur le continent européen, la France et ses entreprises comme Universal Robots sont des leaders dans le domaine. La sécurité et les déplacements sont gérés par des protocoles informatisés et des logiciels, qui ont la caractéristique d’être modulables, comme le matériel.

Les diverses applications de la robotique

Toutes les machines robotisées ne sont pas comme celles d’Universal Robots. En effets, beaucoup de domaines ont recours aux robots et les projets sont encore nombreux.

  • L’aéronautique et les études spatiales utilisent des robots depuis des dizaines d’années pour les « sacrifier » dans des tâches pionnières dans l’inconnu. Il s’agit ici d’un remplacement de l’homme dans une action en milieu dangereux.
  • La médecine y a recours avec le bistouri robotisé qui s’avère plus précis avec le guidage laser. Cela permet des actes chirurgicaux plus sûrs et plus propres, tout en laissant au soignant la possibilité de se concentrer sur son objectif principal.
  • Les robots d’assistance qui peuvent entrer en interaction avec les enfants ou les personnes âgées. En étant à la fois ludiques et utiles, se chargeant aussi bien de l’éducation que de la surveillance.
  • Le robot d’accueil, qui se charge de la communication avec les visiteurs dans de nombreuses entreprises ou endroits publics.

Les applications sont encore nombreuses. Comme pour les robots d’Universal Robots, l’intelligence artificielle tient une place importante dans les mouvements et les interactions avec l’homme. Car la machine est maintenant condamnée à collaborer avec l’homme.

L’univers de la robotique: des robots français qui ont réussi

La France domine en quelque sorte le marché de la robotique dans ses environs. En ce qui concerne Universal Robots, le respect des normes de sécurité est un impératif. Des organismes de contrôle interviennent pour assurer un système de sécurité infaillible et adapté à la présence humaine. Il en va de la sécurité des personnes qui vont côtoyer ou manipuler les « machines ». Quelques robots ont été sous les feux des projecteurs depuis quelques années.

  • Récemment, un robot de nationalité française a été mis sur le devant de la scène pour son aspect interactif. C’est à la fois un jouet et une interface d’apprentissage qui ne demande qu’à faire ses preuves. Buddy, c’est son nom, est capable d’amuser les enfants tout en inculquant des bases de connaissances très utiles.
  • Présenté dans un salon dédié à la robotique prestigieux l’année dernière, Leenby est bien un robot français de toute part. Il est né dans une startup de Limoges qui existe maintenant depuis sept ans. Il est doté de capacité de dialogue, tout en intégrant des fonctions d’apprentissage. Il peut se conformer à divers comportements humains, comme inviter l’assemblée à prendre un selfie par exemple.
  • Il se déplace à la vitesse d’un homme qui marche avec ses roues qui peuvent tourner dans toutes les directions. Munis de capteurs multiples pour ses déplacements et ses interactions, ses composants portent des noms comme sonars, caméra 3D ou encore lasers et dispositifs tactiles. Des logiciels de reconnaissance faciale et d’analyse de champ lexical sont intégrés dans sa mémoire pour permettre un dialogue adapté à toutes les situations. Il s’agit du Robot nommé Pepper. Il est dans la même lignée qu’une autre machine nommée NAO, qui a été de nombreuses fois plébiscitée par les médias par ses propriétés éclectiques pour son temps.

Universal Robots et ses cobots

Avec l’explosion du nombre de startups, la robotique a connu une demande très grandissante. La sous-traitance a son coût et ses revers en ce qui concerne la qualité. En utilisant du plastique PP et de l’aluminium, la firme produit une série de bras à six articulations qui sont robotisés.

La machine d’Universal Robots est modulable et légère, tout en étant facile à prendre en main. Elle fait partie de ce qu’on appelle les robots collaboratifs, capable de travailler avec l’homme et d’être entièrement autonome. Des milliers d’exemplaires ont déjà été écoulés dans le monde. Ce gadget pour entreprise produit par Universal Robots pèse entre 11 et 29 kilos, en fonction de sa charge utile. Il a été pensé pour être multitâche, c’est-à-dire que la programmation et quelques options lui permettent de changer de comportements en fonction du travail à faire et du protocole de sécurité à adopter.

La robotique semble ainsi apporter un énorme coup de pouce au monde, et cela ne fait que commencer.

Share.

Comments are closed.

Powered by themekiller.com