Ventilateur de bureau : bonne ou mauvaise idée ?


Ventilateur bureau

La chaleur extrême en été peut être un véritable supplice, surtout quand on ne peut pas partir en vacances et que l’on doit continuer à travailler. Pourtant, on ne peut pas se lamenter sur son sort. Effectivement, on doit chercher une solution pour se rafraîchir et aérer son espace de travail. Dans ce cadre, nous allons voir les atouts et défauts des différents types de ventilateurs, cela afin de vous aider à bien choisir votre ventilateur de bureau.

Ventilateur bureau

A découvrir également : Pourquoi choisir le marbre pour sa salle de bain ?

Un ventilateur de plafond

Dans les années 80 et 90, le ventilateur de plafond était le modèle le plus utilisé dans les entreprises.

Actuellement, d’autres modèles plus avancés du point de vue technologique ont vu le jour, mais cela n’empêche pas celui-ci d’être toujours de mode. Certains modèles sont proposés avec un éclairage LED.

A découvrir également : Outillages de jardin : quel type de moteur choisir ?

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une hélice ou de plusieurs pales que l’on fixe au plafond. Pour une efficacité optimale, il est nécessaire de l’installer au milieu de la pièce.

Les avantages

Installer un ventilateur de plafond dans un bureau, c’est assurer un système de ventilation économique. En effet, en comparaison avec un système de climatisation, le prix d’installation est peu élevé.

Si on prend en compte également la consommation d’énergie, on constate encore que celle d’une ventilation de plafond est assez basse par rapport à celle d’un climatiseur. De plus, un ventilateur de plafond est souvent installé avec un système luminaire. Cela permet à la fois d’aérer, mais aussi d’éclairer l’ensemble du bureau.

De tous les types de ventilateurs, le plafonnier est celui qui fait le moins de bruit. Il ne risque alors pas de déranger les travailleurs.

Les inconvénients

L’un des problèmes majeurs pour un ventilateur de plafond concerne son installation. En effet, il faut connaitre la structure du plafond pour que sa mise en place soit sécuritaire.

C’est pourquoi il est préférable de faire appel à un professionnel pour diminuer les risques d’accident. Si le bureau est un espace sans fenêtre, ce type de ventilateur peut être assez contraignant. Effectivement, la poussière et les autres allergènes ne sont pas évacués. Les risques d’allergie ou de crises de rhume deviennent alors plus élevés.

Notre avis

Comme nous l’avons vu, un ventilateur de plafond est capable d’aérer des surfaces assez grandes. Pour que son utilisation soit optimale, il est préférable de l’installer dans un bureau spacieux comme un open space.

Ventilateur bureau

Un ventilateur de table

On l’appelle également ventilateur sur socle, il s’agit d’un matériel de petite taille que l’on pose sur une table de bureau. Pour l’utiliser, c’est très simple : il suffit de choisir la vitesse de production d’air. Généralement, il y a 3 niveaux de vitesse pour un ventilateur de table.

Les avantages

Un ventilateur sur socle est très pratique étant donné qu’il n’est pas du tout encombrant. De plus, on peut aussi l’utiliser comme un objet de décoration suivant son design.

Comme on le sait également, les appareils informatiques tournent à plein régime actuellement dans la plupart des entreprises. Utiliser un ventilateur de table peut être un bon moyen de les refroidir et de les empêcher de surchauffer.

On peut également noter que les ventilateurs sur socle de nos jours font de moins en moins de bruit. C’est un facteur très important étant donné que ça permet de travailler en toute tranquillité.

Les inconvénients

Comme principal défaut d’un ventilateur de table, on peut noter sa limite d’action. Dans un grand bureau, ce genre de ventilateur est inutile puisqu’il ne rafraîchira que les personnes à proximité.

Il faut également veiller à ne pas mettre le ventilateur trop près d’une personne. Comme celui-ci n’évacue pas l’air, il peut y avoir énormément de poussière autour. On court alors le risque d’avoir les yeux irrités ou d’avoir un rhume.

Notre avis

Sa petite taille permet de le déplacer et de l’emmener n’importe où. De plus, il est très facile à utiliser. Toutefois, l’air qu’il brasse ne couvre pas un espace large. De ce fait, il est préférable de ne l’utiliser que dans un bureau individuel. Dans ce genre d’espace assez étroit, on est sûr qu’il pourra rafraîchir une personne correctement.

Ventilateur bureau

Un ventilateur sur pied

C’est un appareil qui a un design très simple, il ressemble aux modèles sur socle, mais la différence est qu’il est monté sur un pied réglable. De ce fait, on peut ajuster sa hauteur pour augmenter la couverture d’aération.

Les avantages

Comme c’est un accessoire qui ne prend pas beaucoup de place, on peut le placer n’importe où. En augmentant sa hauteur, on peut rafraîchir un espace plus large. Comme ce sont les modèles les plus anciens, ils apportent une touche de vintage à la décoration. Bien installer dans un fauteuil de bureau, il sera plus facile de travailler dans cette ambiance.

Les inconvénients

Sa principale caractéristique, le pied ajustable est aussi son principal défaut. En effet, en augmentant sa hauteur, le ventilateur perd de sa stabilité et s’il tombe, le ventilateur risque d’être endommagé.

Notre avis

C’est un ventilateur qui est capable de couvrir une surface plus ou moins importante. L’idéal est de l’utiliser dans un open space. Il faut toutefois veiller à mettre des supports autour de lui pour éviter qu’il tombe. Le placer au milieu de la pièce permet de répandre l’air dans l’ensemble de la pièce.