Où vont les matières polluantes qui sortent des stations d’épuration ?

0

Conscientes des enjeux environnementaux et économiques du traitement des eaux usées, les entreprises et les collectivités se dotent aujourd’hui de stations d’épuration. Elles sont utilisées pour traiter les eaux usées issues de logements et des chaînes de production afin d’éliminer les matières polluantes avant de les déverser en milieu naturel ou les réutiliser dans le cadre d’un recyclage. Cela permet d’éviter les risques de pollution de l’environnement et les effets négatifs qu’ils peuvent avoir sur la santé. Il faut en effet savoir que chaque année, l’absence de traitement des eaux usées est la cause de plus de 4000 décès d’enfants de moins de 5 ans selon l’OMS. Si la question du déversement des eaux traitées dans l’environnement ne pose plus problème, beaucoup se demandent de ce que l’on fait des déchets et des matières polluantes retirées lors du traitement.

Enfouissement ou incinération

Le prétraitement est la première étape d’un traitement des eaux usées dans une station d’épuration. Elle vise à retirer de l’eau toutes les matières solides et liquides qui ne peuvent pas être traitées biologiquement ou chimiquement qui peuvent déranger la démarche de traitement. C’est le cas des sables, des déchets en plastique, des débris de bois et des huiles. Ces matières retirées, si elles ne sont plus réutilisables iront directement vers les décharges où elles seront incinérées. Dans le cas du sable, l’enfouissement dans des sites spécifiques et réglementés est prévu s’il n’est pas réutilisable. Les boues font aussi l’objet de cet enfouissement afin d’éviter tous les risques de pollution de l’environnement dans lesquels elles seront rejetées.

Le recyclage

Une bonne partie des matières organiques ou chimiques retirées des eaux usées après un traitement est recyclée. Le sable, si son état le permet, peut par exemple être nettoyé puis réutilisé dans la construction. C’est également le cas de certaines matières chimiques comme le phosphore. Cette matière fait l’objet d’une attention particulière de certaines stations d’épuration des eaux usées dans la mesure où elle peut être très dangereuse pour la santé et l’environnement. Elle est obligatoire pour les stations de grandes capacités (supérieures à 10 000 habitants). Toutefois, elle est aussi fortement utilisée dans l’industrie. De ce fait, sa revalorisation et son recyclage permettent un retour d’investissement important pour les entreprises spécialisées dans le traitement des eaux usées comme celle que l’on trouve sur le site http://www.ecotechniques.eu/.

Share.

Comments are closed.

Powered by themekiller.com