Entreprise

Tout savoir sur la Supply Chain

Avez-vous une idée de ce qu’est la supply chain ? De nombreuses personnes la confondent avec la chaîne logistique. Ces deux axes se basent sur la gestion des flux. Cependant, les objectifs de la Supply Chain vont bien au-delà de la simple logistique. Pour en savoir plus, on vous invite à suivre cet article !

A lire également : Comment améliorer son UPT vente ?

La chaîne logistique en bref

Afin de produire les marchandises, une entreprise doit s’approvisionner en matières premières. La chaîne de fabrication regroupe également les pièces détachées et les éléments d’assemblage. En gros, la chaîne logistique est l’ensemble de toutes les tâches correspondantes à l’approvisionnement. Elle est également appelée la « supply chain ». Les achats, les relations avec les fournisseurs, la gestion des stocks, le transport, la manutention sont regroupés par la chaîne logistique.

La bonne gestion de la supplychain est un avantage concurrentiel

Dans la mesure où l’entreprise peut poursuivre à produire et à honorer ses promesses envers ses clients, la chaîne logistique améliorée possède un avantage compétitif. En maîtrisant la chaîne d’approvisionnement, cela favorise la maîtrise des coûts à savoir ceux du stockage, du transport ainsi que celle de l’allocation des ressources. Ainsi, en adoptant une bonne gestion de la chaîne logistique au niveau global, cela assurerait la compétitivité de l’entreprise sur un marché à forte concurrence.

A voir aussi : Quelles règles pour le télétravail ?

Actuellement, pour rester compétitives et se démarquer des concurrents, de nombreuses entreprises issues de différents secteurs (automobile, aéronautique, pharmaceutique et luxe) sont persuadées de l’intérêt d’optimiser la gestion de la supply chain.

Le supplychain manager, un élément essentiel

Le supply chain manager semble à présent être un élément clé d’une entreprise. Effectivement, il favorise l’identification et la planification des opérations logistiques selon les objectifs de la société. Parmi ces objectifs, on peut citer la bonne gestion de la supplychain, le pilotage de la chaîne logistique et le management des achats et les opérations logistiques à tous les niveaux du processus de production.

Les flux de la supplychain : flux tirés et flux poussés

La supply chain fonctionne avec 2 types de flux : les flux tirés et les flux poussés.

Flux poussé

Le flux poussé est un flux poussé vers le client. Pour planifier la production, il se base sur les prévisions de ventes des clients, plus précisément les commandes. Chaque élément de la chaîne d’approvisionnement pousse donc le flux de production, en débutant par le fournisseur de matières premières, puis vers l’étape suivante (son client) jusqu’au client final. Dans le flux poussé, la demande vient de l’amont de la supplychain.

Flux tiré

Le flux tiré est un flux tiré par le client. En effet, la production est provoquée à chaque commande ferme passée par un client sur la supplychain dans un fonctionnement en flux tiré. De ce fait, le client final déclenche la création d’un nouveau produit auprès de la manufacture lorsqu’il commande un produit. A son tour, la manufacture provoquera une commande de composants, et vice-versa jusqu’au fournisseur de matières premières. La demande vient alors de l’aval de la supplychain dans le cas du flux tiré.

Vous pouvez d’ailleurs trouver plus d’informations sur la gestion des flux physiques en consultant le site supplychaininfo.eu.