Une formation pour devenir technicien en logistique d’entreposage


La mission de ce technicien est de coordonner et contrôler les flux d’entrées et de sorties des marchandises. Appelé aussi chef d’équipe d’entrepôt, gestionnaire de stock, il travaille dans tous les secteurs industriels et commerciaux comportant une activité de stockage. Les échanges avec les autres pays se font essentiellement en anglais. Si vous cliquez ici, vous pourrez en savoir un peu plus sur la formation dédiée au technicien en logistique d’entreposage.

Esprit d’analyse et de synthèse

La formation pour devenir technicien en logistique d’entreposage se compose de deux modules complétés par deux périodes en entreprise. L’ensemble de ses deux modules permet d’accéder au titre professionnel de niveau 4 (BAC technique) de technicien en logistique d’entreposage. Des qualifications partielles sous forme de certificats de compétences professionnelles peuvent être obtenues en suivant plusieurs modules. L’admission se situe au niveau BAC ou équivalent avec une courte expérience comme agent d’entrepôt en amont de la formation. Les débouchés peuvent évoluer vers des métiers comme adjoint responsable d’entrepôts.

A lire également : Meilleurs moyen de se préparer aux concours d'entrée des grande écoles

Ce métier passe par une formation pour obtenir un diplôme

Dans les entreprises, les techniciens en logistique d’entreposage organisent et supervisent la manutention, le stockage des marchandises dans le magasin, dans l’entrepôt, les entrées et les sorties des produits. Le travail comprendra également la gestion des déplacements physiques des marchandises. Magasinier, manutentionnaire, conducteur de chariot seront à son écoute. La durée de la formation est de douze mois, soit 450 heures, mais cela dépend du centre de formation. Dans le cadre d’une formation en alternance, le rythme de présence du candidat est réparti entre l’entreprise et le centre de formation. Cette formation est gratuite et rémunérée. Elle est ouverte aux personnes en situation de handicap et au moins de trente ans et aux demandeurs d’emploi dans le cadre d’une formation financée par le conseil général ou pôle emploi. Pour les plus de 30 ans, il est possible de se former en contrat de professionnalisation. 

A découvrir également : Le Salon International du tourisme de Berlin du 5 au 10 mars