À quoi devrait ressembler le travail de demain ?


Aujourd’hui, le monde du numérique se déploie devant nous à très grande vitesse. Cependant, selon plusieurs experts, il va bientôt nous imposer de nouvelles méthodes de travail, de nouveaux paradigmes et de nouveaux enjeux. Il risque même de poser le défi suivant : faire du travail une source d’émancipation pour tout le monde. Cet article est une ébauche qui devrait vous permettre de mieux comprendre ce qui nous attend d’ici quelques années sur le plan professionnel et peut être personnel.

Vers une société de makers polyvalent

Le constat est là ! Nous sommes entrés dans une phase qui nous incite à redéfinir le travail et son organisation. En effet, les techniques et les technologies ont sensiblement et ont entrainé de profonds bouleversements en termes de savoir. Dès lors, il ne s’agit plus de savoir pour pouvoir faire, ni d’ailleurs de faire sans savoir. Chez la plupart des entreprises, la tendance à la pratique tout en apprenant, une méthode appelée learning by doing. Traduit du français « apprendre par les mains », il s’agit d’une formule répétée à de nombreuses reprises. Au moment où le travail était fortement hiérarchisé, le concept du learning by doing mise sur la participation de chacun. Une forme d’intelligence collective Marseille qui se répercute forcément sur les résultats.

Développer des palettes de talents en changeant les modalités de formation

Pour les entreprises, il est pertinent d’adopter une autre démarche dans la formation de ses employés. L’objectif, c’est de réussir à s’adapter aux réalisés économiques et sociales actuelles. Selon une récente enquête du Millenial Survey, plusieurs salariés viseraient désormais plus de flexibilité dans le travail. Ce qui est pour eux une source supplémentaire de motivation et une réelle de productivité. Aujourd’hui, les activités de free-lance prennent un grand essor dans le monde et va même jusqu’à concurrencer les postes en CDI.

Un besoin vital pour les entreprises de s’adapter

Pour les entreprises, c’est le moment ou jamais de chercher à s’adapter à ce nouveau monde en épousant les nouvelles tendances du travail. Elles doivent aussi chercher à mettre en place des stratégies d’intelligence collective Marseille afin de booster leur productivité, et ceci, quel que soit leur domaine d’activité. De plus, le fait de mettre en place des espaces de travail collaboratif permet de faciliter les rencontres et les échanges. On peut facilement échanger avec quelqu’un avec qui on est pas forcément d’accord sur un thème.