Tout savoir sur le pare-vapeur


Pour rendre étanches certaines parties du bâtiment, on peut avoir recours au pare-vapeur. C’est un film étanche qui sert à la protection contre la vapeur et à l’humidité. On distingue différents types de pare-vapeur, dont le pare-vapeur en aluminium. Dans cet article, nous allons vous en apprendre plus sur le pare-vapeur.

Un pare-vapeur, c’est quoi exactement ?

A lire également : 4 appareils électroménagers désormais indispensables à la maison

Comme nous l’avons indiqué ci-dessus, le pare-vapeur est un film intégralement étanche. Il sert de protection contre la vapeur : il ne laisse pas passer l’humidité qu’on retrouve dans l’air sous forme de vapeur. En quelques mots, c’est un écran vapeur. De par cette fonction, on peut le confondre avec le frein-vapeur qui peut laisser passer l’humidité en petite quantité. Le pare-vapeur est alors plus performant que le frein-vapeur : il n’y a qu’à voir les valeurs µd de ceux-ci. Le pare-vapeur est également différent du pare-pluie qui est une membrane à placer à l’extérieur de la maison pour éviter que la pluie pénètre accidentellement l’isolant.

L’intérêt de la pose du pare-vapeur

On peut poser le pare-vapeur sur certaines structures du bâtiment pour le protéger contre l’humidité. C’est pour cette raison qu’on le pose sur les structures en bois : le pare-vapeur va les protéger de l’humidité afin qu’elles ne moisissent pas et ne pourrissent pas.

A lire aussi : Ventilateur de bureau : bonne ou mauvaise idée ?

Quand on choisit certaines matières isolantes comme la laine minérale ou la cellulose, le professionnel qui s’occupe des travaux peut proposer la pose d’un pare-vapeur. Oui, cette dernière est nécessaire pour éviter la pénétration de l’humidité dans la couche isolante. Cette pose est nécessaire, car elle va optimiser le caractère isolant de la structure à protéger.

Les types de pare-vapeur

« Pare-vapeur » est le nom qu’on donne à ce film étanche, mais on distingue différents types de pare-vapeur en fonction du matériau de film utilisé. Le pare-vapeur le plus utilisé est celui en film de polyéthylène. On a aussi le pare-vapeur en aluminium et là, il peut s’agir de feuilles d’aluminium ou de films aluminisés. C’est ce type de pare-vapeur qu’on retrouve directement sur certaines plaques isolantes et aussi sur les matelas à languettes. Le dernier type de pare-vapeur est la couche bitumineuse.

Les espaces adaptés à la pose du pare-vapeur

Le pare-vapeur peut être posé sur les toitures inclinées ou plates. Ces dernières ont une couche peu perméable à l’eau, alors il serait judicieux de poser un pare-vapeur en aluminium pour renforcer son étanchéité. C’est également le cas pour les murs extérieurs qui sont peu perméables à l’humidité, comme les briques émaillées.  On peut également poser un pare-vapeur sur le plafond d’une cuisine ou d’une salle de bain qui n’est pas très bien aérée.

Parfois, on hésite par rapport à l’installation du pare-vapeur. Pour confirmer, vous pouvez toujours faire appel à un professionnel pour demander un avis. Il est également possible de directement le poser, car le prix d’un pare-vapeur n’est pas si cher. Si son coût n’est pas si élevé, il faudra quand même faire intervenir un professionnel pour son installation, car il ne servira à rien s’il n’est pas correctement installé.